Créances douteuses : présentation

Créances douteuses : présentation

Parfois la perception des sommes dues par les clients est difficile pour les entreprises. Ces créances dites créances douteuses sont des fois irrécouvrables pour différentes raisons, comme les difficultés financières, la procédure collective ouverte contre le débiteur… entrainant des problèmes de comptabilité.

Une définition des créances douteuses

Les créances douteuses sont des créances dont les intérêts et les remboursements n’ont pas été versés par le débiteur depuis un temps dépassant les termes du contrat de prêt.

Les créances douteuses sont des créances qui ne sont pas contestées par l’emprunteur, et qui sont détenues par une entreprise envers de clients présentant une solvabilité douteuse ou des clients en litige avec l’entreprise. Lorsque les créances sont définitivement perdues par l’entreprise bénéficiaire, les créances douteuses deviennent des créances irrécouvrables.

La comptabilisation des créances

Quand une créance fait partie des créances douteuses, elle est reléguée dans un compte spécial, et sa comptabilisation s’effectue en quelques étapes. D’abord, on constate le caractère douteux de la créance, suite à plusieurs rappels on place le client dans le compte 407.  Puis, on constate la perte probable. En sachant que l’évaluation de cette perte doit être calculée sur le montant HTVA de la créance, et l’évaluation doit être faite dans le respect du principe comptable de prudence, sincérité et de bonne foi.

Après avoir consulter un avocat qui enverra la mise en demeure au client, on peut évaluer un pourcentage de perte de la créance, qu’on inscrit dans les comptes 634 et 409. Ensuite, facultativement, on peut pointer la perte. En effet, en se basant sur des données supplémentaires, comme par exemple la faillite du client, on pourrait procéder à un réajustement des dépréciations de valeurs enregistrées avant. Et enfin, on passe au terme de la créance douteuse. Cette étape est abordée uniquement que lorsque la somme exacte que l’on récupèrera du client est connue.

Author: Yanis Bonnet

Share This Post On